LA CORONA A amené les belges à se rendre plus souvent au RAYON DEs BONBONS

snoepgoed

Les confiseries sont le produit à achat impulsif idéal pour remplir le rayon près de votre caisse. Les fabricants fournissent des emballages pratiques, refermables ou plus petits, à emporter, qui permettent de grignoter en déplacement. Influencés par la tendance santé, les fabricants cherchent des alternatives avec moins ou pas de sucre. Ces alternatives ont également leur place dans les rayons de votre magasin, mais n'oubliez pas que les Belges aiment aussi leurs classiques.

TENDANCES

LÉGÈRE BAISSE DES VENTES HORS DOMICILE

Le Covid-19 a porté un coup dur à notre économie et cela vaut également pour le marché de la confiserie. Les fabricants ont connu une forte baisse des ventes l'année dernière. La consommation on-the-go sur le marché des loisirs et de la restauration a été durement touchée en 2020 et début 2021 avec les différents confinements qui les ont contraints à fermer leurs portes. La suppression des événements et des marchés régionaux a également eu un impact négatif sur les ventes. Toutefois, ces chiffres négatifs semblent se stabiliser à nouveau.

LA CONSOMMATION à domicile A AUGMENTÉ

Cela ne change rien au fait que, malgré une tendance négative des ventes, le grignotage à domicile a augmenté. Selon les fabricants, la consommation domestique a connu une croissance positive. Une enquête de la pharmacie en ligne Viata en collaboration avec l'agence de recherche Ivox confirme également que les Belges ont commencé à grignoter davantage à cause du Covid-19. Ils ont interrogé 1.000 Belges et ont ainsi révélé que pas moins de 35% des personnes interrogées avaient pris du poids. Parmi les coupables ayant influencé le chiffre sur la balance: les sucreries. Ce sont surtout les femmes (35%) et les jeunes de moins de 35 ans (42%) qui grignotent beaucoup plus. La cause? L'ennui, bien sûr. Pas moins de 53% des personnes interrogées ont déclaré grignoter plus souvent ou manger des aliments malsains pour lutter contre l'ennui. Mais l'anxiété (42%) et le stress (35%) ont également été cités comme causes. Si l'on ajoute à cela le fait que nous avons eu moins d'occasions de faire du sport et de nous déplacer en raison des mesures de quarantaine, on comprend l'effet négatif sur le chiffre de la balance.

Le sans sucre cartonne

Dans le prolongement de la tendance ‘santé’ marquant depuis quelques années déjà le monde de l’alimentation, nous voyons que les bonbons surfent aussi sur cette vague. Alors que la pâtisserie et les bonbons sans sucre ont été créés initialement pour combler un besoin médical, le consommateur les choisit aujourd’hui de plus en plus souvent librement et délibérément. Afin de répondre à cette demande croissante, les producteurs de sucreries ont élaboré des variantes avec moins ou même pas du tout de sucre. Dans ce segment – qui représente certes toujours une niche, les bonbons avec 30% de sucre en moins sont en plein essor. Pour les variantes complètement sans sucre, on utilise des succédanés du sucre pour se rapprocher au maximum du goût sucré typique auquel le consommateur est habitué depuis des années déjà. Avec ces variantes, un plaisir sain n’implique plus une quête fastidieuse.

Lutti Continental Sweets
La gamme Lutti Veggie est reconnaissable à l'icône jaune 'pouce en l'air'

Manger des bonbons par temps de crise

Le confinement obligatoire en raison du coronavirus a bel et bien eu un impact sur la consommation de bonbons du Belge moyen. C’est ce qui est ressorti d’une enquête de la pharmacie en ligne Viata en collaboration avec le bureau d’études Ivox. Ils ont interrogé 1.000 Belges et ont ainsi révélé que non moins de 35% des personnes interrogées avaient pris du poids. Les friandises sont un des coupables ayant influencé le chiffre sur la balance. Les femmes (35%) et les jeunes de moins de 35 ans (42%) ont en particulier mangé nettement plus de bonbons ces dernières semaines. La cause? L’ennui, bien sûr! Non moins de 53% ont affirmé grignoter plus souvent un snack ou une ‘crasse’ pour tromper l’ennui. Mais l’anxiété (42%) et le stress (35%) ont aussi été cités comme cause. En combinaison avec le fait qu’en raison des mesures de confinement, nous avions moins de possibilités de faire du sport et de bouger, cette donnée est également néfaste pour le chiffre sur la balance.

Sucreries ‘vertes’

Au sein du groupe de consommateurs visant une alimentation et un grignotage sucré plus sains et plus conscients, nous distinguons encore un petit groupe de végétariens et de végans. Ils évitent les produits d’origine animale et vu que les bonbons contiennent très souvent de la gélatine animale, ce groupe ne trouvait jusqu’il y a quelques années que difficilement son bonheur dans l’offre. Idem pour les personnes mangeant halal ou casher par conviction religieuse. Pour ce groupe de niche, les producteurs ont aujourd’hui aussi déjà des alternatives véganes sans gélatine ou des sucreries biologiques sans colorants et aromatisants ajoutés. Une autre friandise est, elle, végane de nature – les bonbons gélifiés à l’agar-agar sont un des rares bonbons encore produits artisanalement en Belgique et l’ingrédient de base utilisé pour la production est l’agar-agar ou algue rouge. Ce bonbon est donc complètement exempt de gélatine animale. Pour les personnes souffrant d’intolérance, il y a aussi déjà un vaste choix de bonbons sans gluten et sans lactose. Notons à nouveau qu’il s’agit toujours d’une niche dans ces catégories.

De fruitcuberdons van confiserie Geldhof doen het vooral in de zomer bijzonder goed
Les cuberdons aux fruits de la confiserie Geldhof se portent particulièrement bien en été

snoepgoed harribo

Des emballages originaux

Les producteurs innovent non seulement au niveau du contenu mais ils aiment aussi faire preuve d’originalité et d’inventivité au niveau de l’emballage. Un emballage original peut, en effet, inciter le consommateur à opter pour une certaine sucrerie. Nous pensons par exemple aux bonbons en forme de pizza, de sushi et de hamburger dans des boîtes coordonnées ou aux sucettes présentées en bouquet. De tels produits peuvent aussi bien être achetés pour surprendre des enfants ou des personnes fêtant leur anniversaire d’une chouette manière. Un moment de vente supplémentaire est ainsi créé pour les bonbons, ce qui booste à son tour la vente dans votre magasin.

autopack continental sweets

La marque Autopack a du succès en tant que format on-the-go et a connu une croissance de 26% par rapport à l'année dernière

 

Portions plus petites

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la convenience. Aujourd’hui, les consommateurs sont plus pressés, manquent de temps et sont souvent sur la route. De ce fait, le nombre de moments propices au snacking sur une journée augmente aussi. Cette tendance donne également lieu à de nombreux concepts axés sur la facilité. Ici, la consommation de bonbons doit surtout être facile et hygiénique. En termes de portions aussi, les producteurs veulent répondre aux demandes d’un maximum de consommateurs. Alors qu’une portion standard tourne autour de 25 grammes, de nombreux produits ont à présent aussi une variante en emballages plus petits, dans un sachet ou une boîte refermable ou un sachet ‘assortiment’ composé d’emballages individuels de 25 grammes. De tels produits sont parfaits pour les magasins avec beaucoup d’achats on-the-go ou sur la route. Cela aide d’autre part le consommateur à garder sa consommation sous contrôle. Avec de tels emballages, on aura généralement moins tendance à tout manger d’un coup. Et autre point non négligeable: les sachets ‘assortiment’ rendent le partage avec d’autres plus pratique et plus hygiénique.

snoepgoed
Les Candy Cups de Haribo répondent à la tendance de commodité

Offre variee

Les classiques sont incontournables

Bien que cela vaille tout à fait la peine de miser sur la tendance végane et santé – vous atteignez, en effet, ainsi un groupe cible plus large, il ne faut surtout pas perdre les classiques de vue. Mieux encore, votre offre reste de préférence en grande partie telle qu’elle a toujours été. Outre des mangeurs de bonbons, les Belges sont aussi très ‘attachés à leurs habitudes’ et avec des classiques, vous les ravirez. Nous pensons aux oursons (surs), aux cuberdons, aux cerises, aux pêches, aux bouteilles de coca, aux sucettes, aux rouleaux de réglisse, aux caramels … et bien d’autres encore. Les producteurs osent parfois innover au niveau des goûts, mais ces classiques continuent en particulier à cartonner. Veillez donc à ce que ce groupe ne soit surtout pas sous-représenté.

Agarschijfjes Geldhof
Les tranches agar de la confiserie Geldhof sont fabriquées à partir d'agar ou d'algues rouges et sont donc exemptes de gélatine animale

Classique versus niche

Une bonne offre se compose autrement dit d’une combinaison des deux: une belle part de friandises classiques et quelques produits de niche. Cette dernière part peut englober quelques sortes de bonbons sans sucre, sans gluten et sans lactose ainsi que quelques alternatives véganes/biologiques. Selon le type de clients que vous accueillez, vous pouvez décider de vous concentrer soit sur les petits emballages pratiques à emporter, soit sur les emballages familiaux et les cornets. Ces derniers sont toutefois moins pratiques à emporter sur la route. Les bacs en vrac ne sont pas non plus idéaux si vous visez le groupe cible on-the-go. Informez les clients sur les alternatives plus saines que vous proposez. Mais le matériel POS met également ces nouvelles lignes et leurs nombreux avantages en avant.

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Kiosk 

Kiosk utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.