naar top
Menu
Logo Print

LA FORTE CROISSANCE FAIT DEMENAGER UEG HOLLAND

Le fabricant millers juice accroit la capacite de production des e-liquides

Joey Baart: “En développant nos e-liquides, nous pouvons garantir à nos clients la plus haute qualité.”

Une odeur sucrée vous titille quand vous pénétrez dans les bâtiments d’UEG Holland. Même si vous n’entrez pas ici dans un magasin de friandises, mais bel et bien chez le plus grand producteur et distributeur d’e-liquides dans le Benelux. L’entreprise, établie depuis début avril dans un nouvel emplacement à Oosterhout, est avant tout connue chez nous grâce à Millers Juice. Le déménagement a permis d’accroître la capacité de production des e-liquides de propre fabrication et de réunir tous les services de l’entreprise en un lieu central. Nous avons été guidés à travers le nouveau bâtiment par Joey Baart, fils des fondateurs Tony et Sacha, et responsable du marketing chez UEG Holland. 

UNE ALTERNATIVE PLUS SAINE A LA CONSOMMATION DE TABAC

En 2013 est née UEG Holland comme projet parallèle de Tony de Hond qui, avec son épouse Sacha et deux amis, Koen Vissers et Nicolette Bronkhorst, a fondé l’entreprise. “Après la mort de son père causée par un cancer des poumons, il a cherché une alternative plus simple à la consommation de tabac”, raconte Joey Baart. A l’époque, l’e-cigarette faisait juste son apparition sur le marché et ce qui a suivi, est l’histoire. Entre-temps, UEG est devenue une valeur sûre sur le marché belge.

DEBUTS A PETITE ECHELLE

UEG a commencé à très petite échelle, dans un hangar de quelque 10 à 15 m². “Au débit, les flacons étaient remplis et pourvus d’un autocollant à la main”, se souvient Joey. L’entreprise vendait les produits aux consommateurs via un webshop, à savoir aux Pays-Bas et dans une moindre mesure en Belgique. Les connaissances sur les e-liquides et les appareils ont progressé et on s’y est plongé davantage en contactant les fabricants.

DU B2C AU B2B

Entre-temps est aussi venue la demande des magasins locaux de vendre les produits proposés par UEG. “La croissance a suivi une pente ascendante”, raconte Joey. “La demande des commerçants n’a fait qu’augmenter, d’où le choix de transformer l’entreprise en un grossiste B2B.” Le hangar a fait place à un entrepôt de 800 m², la production a été augmentée et en 2014, l’entreprise disposait de sa première ligne de production entièrement automatisée.

Actuellement, on produit environ un demi-million de flacons Millers Juice chaque mois. Ce volume ne fera qu’augmenter à l’avenir

MILLERS JUICE

Ce fut là qu’a été développé Millers Juice. En développant elle-même un e-liquid, l’entreprise se rapprochait du point de départ initial; proposer une alternative plus saine à la consommation de tabac. Les e-liquides chinois ont été analysés pour savoir ce que contiennent ces produits. “Une étude en laboratoire a montré que les liquides chinois contenaient pas mal de camelote”, confie Joey. “En développant nos e-liquides, nous pouvons garantir à nos clients la plus haute qualité.”

FORTE CROISSANCE

UEG a connu sa grande percée en 2015. “Millers Juice s’est forgé une réputation aux Pays-Bas et en Belgique,” raconte Joey, “ce qui a accru la notoriété d’UEG.” Actuellement, le grossiste livre à 80 à 90% de tous les magasins proposant des cigarettes électroniques. La forte croissance a conduit à quadrupler le chiffre d’affaires en 2016.

Nouveau bâtiment

En avril de cette année, UEG a déménagé vers un bâtiment plus grand à Oosterhout afin de poursuivre la croissance. Tout se fait maintenant in-house par les quelque 45 collaborateurs. Le département production a été agrandi par une seconde machine pour augmenter la capacité. Dans le bâtiment se trouve aussi un propre laboratoire pour développer et tester les e-liquides. Ainsi, UEG garantit toujours la plus haute qualité des produits, qui respectent toutes les règles et prescriptions. De plus, les e-liquides produits sont contrôlés par le laboratoire avant d’être libérés pour la distribution.

OFFRE DE PRODUITS

Outre Millers Juice, UEG produit bien d’autres marques, comme notamment Dragon Vape. “En raison de problèmes avec la législation, nous avons retiré le produit du marché en Belgique,” précise Joey, “mais à l’avenir, nous le réintroduirons sur le marché belge.”

Distribution de marques exclusives

Par ailleurs, UEG collabore souvent avec des marques qu’il distribue en exclusivité. L’entreprise veille toujours à ce que le produit soit conforme à la législation en Belgique et aux Pays-Bas avant de le lancer. A l’heure actuelle, cela se produit par exemple avec Glas, une marque américaine d’e-liquides.

Matériel

Bien entendu, on trouve aussi dans l’offre d’UEG tout le matériel (appareils et éléments) pour vapoter. L’entreprise possède aussi son propre service de réparation. “En cas de défectuosités, l’appareil est souvent même aussitôt remplacé ou le client est remboursé”, confie Joey.

L’ACCENT SUR LE SERVICE

Chez UEG, l’amabilité vis-à-vis du client est privilégiée. Les contacts avec le client sont, en outre, très personnalisés. “Nous sommes une jeune entreprise où règne une ambiance détendue”, raconte Joey. “Chez UEG, il n’y a pas de culture col-cravate et nous traduisons ceci vers nos contacts avec le client.”

Spécialisé dans le marché belge

La Belgique est le plus grand débouché pour UEG. L’entreprise a une équipe de représentants – tant néerlandophones que francophones – qui sillonnent les routes pour rendre visite aux clients. De plus, on est à 100% au courant de la législation belge.

Groupe facebook

Un groupe fermé d’usagers Facebook a aussi été créé pour les clients d’UEG (chercher sur UEG Holland). Les commerçants peuvent y poser leurs questions, auxquelles répondent alors d’autres commerçants ou les collaborateurs d’UEG. Des questions sur les produits, mais aussi sur la législation.

UEG

UEG

BIEZENBEEMD 1
4907 EE OOSTERHOUT
+32852738448
-